• Erwan Hernot

5 pièges du manager débutant et révision pour les autres ;)




Piège 1. N'a pas conscience de ce qu'il doit désapprendre

Le manager débutant mesure mal - ou ne mesure pas - le fossé qui existe entre entre collaborateur performant et manager. Il se contente souvent d'enregistrer des nouveaux thèmes en formation managériale sans prendre en compte que le passage vers un rôle d'encadrement nécessite de se débarrasser de certains réflexes et comportements.

Piège 2. Trop de contrôle !

Il est toujours étonnant de constater combien un collaborateur qui devient manager devient immédiatement contrôlant sur sa nouvelle équipe. Il oublie quasi instantanément ce que, collaborateur, il désirait ardemment : de l'autonomie dans l'exécution de son travail. Ce piège tient à plusieurs causes :

  • Un réflexe de professionnel performant. Le contrôle total est alors nécessaire à la qualité du travail qu'il livrait et l'erreur venait justement d'un manque de ce contrôle (pas de relecture d'un rapport, pas de revue de la "checklist" avant de démarrer la chaîne de production, etc.)

  • La peur du manager débutant. Il se retrouve dans l'incertitude qu'il s'appliquait à réduire avec succès dans son poste d'expert précédent. L'illusion du contrôle le rassure.

  • L'image qu'il se fait très souvent du management. Alors même qu'il a pu avoir un manager très participatif, la prise en main de son équipe nécessite selon lui ce contrôle important.


Piège 3. Rechercher la perfection

Ancien excellent dans son métier (les managers de premier niveau sont souvent recrutés sur une base de performance professionnelle), il recherche d'emblée la performance du geste managérial et met du temps à comprendre que le management est très souvent un arbitrage entre des solutions imparfaites.


Piège 4. S'orienter sur la tâche

Ce piège est proche du piège 3. Le manager débutant croit que son rôle consiste à conserver son expertise technique et à aider ses collaborateurs dans ce compartiment du jeu. Il attend donc des demandes d'aide pour justifier son rôle de manager. Si elles viennent, il sur-réagit, en fait des tonnes pour prouver qu'il est compétent. Il est surtout perçu comme envahissant par ses nouveaux collaborateurs.


Piège 5. Ne parle pas de management

Le manager débutant ne parle pas de management avec son propre manager. Au-delà d'une formation qu'il a pu recevoir, il reste ainsi seul face a des problèmes forcément nouveaux. Mais il considère qu'une faiblesse managériale qu'il peut avoir, serait évaluée négativement par son patron. Il ne s'autorise ainsi pas à continuer d'apprendre à un moment pourtant crucial pour lui.


Les suites logiques à ce papier :


Formation distancielle. Durée : 1 journée "Manager débutant : prendre la mesure de sa mission"

Conseil de mise en œuvre. Accompagnement individuel. Durée selon situation et profil du manager.

11 vues0 commentaire